La prothèse de genou en 10 questions – Dr François Kelberine

VIDÉO et transcription : 

Dr François Kelberine, chirurgien orthopédiste au Pôle Aixois de Chirurgie Articulaire et Sportive, répond à 10 questions sur l’arthrose et la prothèse de genou (https://www.youtube.com/watch?v=RmvAVU43KeY)

Transcription :

Qu’est-ce que l’arthrose du genou ?

L’arthrose du genou est l’usure du cartilage. Quand vous mangez du poulet ce qui est blanc c’est du cartilage, quand cette couche de blanc qui tapisse les deux côtés s’use, cela s’appelle de l’arthrose.

Peut-on soigner l’arthrose du genou ?

Il y a bien sur plein d’étapes dans le traitement d’arthrose du genou puisque cela dépend du degré d’usure. Quand l’arthrose est débutante on peut envisager des traitements médicaux, que ce soient des injections, des traitements oraux, la mise en place de semelles… Ce sont des traitements qui peuvent être instaurés. Quand ces traitements médicaux ne sont plus efficaces et que l’arthrose gène (ce qui n’est pas toujours le cas) on peut se diriger vers des gestes chirurgicaux.

Qu’est-ce qu’une prothèse de genou ?

La prothèse de genou est le traitement chirurgical ultime de l’usure. C’est quand il n’y a plus de cartilage et que l’os touche l’os. Et dans ce cas-là, la mise en place d’une prothèse consiste à mettre un élément synthétique avec un morceau sur le tibia, un morceau sur le fémur, une surface de glissement entre les deux pour reconstruire l’articulation du genou. Elle peut être partielle ou totale.

Quand faut-il se faire opérer d’une prothèse de genou ?

Quand le genou est gênant : pas avant. On peut avoir la pire des arthroses, si vous n’êtes pas gêné il faut garder votre genou tel qu’il est. Si le genou devient douloureux, s’il se met à se bloquer, s’il est raide, s’il vous empêche d’avoir les activités que vous souhaitez en rapport avec cette arthrose : à ce moment-là on peut éventuellement (lorsque l’arthrose est sévère) envisager la pose d’une prothèse de genou.

Quel est le temps de rétablissement ?

Comme tous les traumatismes humains, qu’ils soient chirurgicaux ou non, cela va mettre plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Pour un rétablissement global il faut compter entre 2 et 3 mois, même si dès le départ on peut marcher.

Cela dépend-t-il de ma condition physique ?

En général ce sont des personnes qui ont déjà une usure du cartilage, qui a entraîné une impotence dans la vie de tous les jours. Maintenant il arrive aussi qu’on mette des prothèses chez des gens jeunes à la suite d’un traumatisme et de genou détruit. Bien évidement la condition physique initiale permet une récupération plus rapide en fonction de son état.

Peut-il y avoir des complications ?

Parce qu’il n’y a pas de geste humain sans risque – le risque zéro n’existe pas – il peut y avoir des risques anesthésiques, des risques chirurgicaux, qui surviennent en cours d’intervention, après l’intervention ou même à distance. Tous ces risques sont bien mentionnés de manière claire en expliquant quels sont les risques et bénéfices par rapport à l’usure du genou.

Quels types de complications ?

Une des complications possibles, surtout chez les gens qui en souffrent depuis longtemps, c’est qu’on sait qu’une prothèse de genou peut parfois laisser une certaine sensibilité, un peu comme les gens qui sont amputés du pied et qui sentent encore leur pied. Le corps peut garder en mémoire la douleur. Bien sûr, pas au niveau de douleur qu’il y avait avant l’intervention, mais c’est un risque possible dans les suites opératoires.

« J’ai mal au genou, l’articulation est moins souple… S’agit-il d’arthrose ? »

Non : la douleur de genou n’est pas synonyme d’arthrose. Il y a plein de causes pour avoir mal au genou. Souvent l’imagerie dit qu’il y a une arthrose, mais elle est tellement modeste qu’elle n’est pas la cause de la douleur. Il peut y avoir des douleurs articulaires, des douleurs autour de l’articulation ou d’autres structures qui ne sont pas de l’usure du cartilage.

Peut-on garder la prothèse à vie ?

A priori non. La durée de vie d’une prothèse n’est pas définitive. Il s’agit de matériel synthétique, en particulier du polyéthylène, qui bien qu’il soit de très haute qualité va s’user avec le temps. On sait que cette usure peut entrainer ce qu’on appelle des descellements. En général, on dit qu’une prothèse de genou totale à une durée de vie entre 15 et 20 ans, en moyenne statistique.

Suivez toute l’actualité du Pôle Aixois de Chirurgie Articulaire et Sportive sur ses réseaux sociaux :
Facebook / Linkedin / Pinterest : Pôle Aixois de Chirurgie Articulaire et Sportive

Rappel consultations :
Bastide Axium 31-33 Avenue de Lattre de Tassigny, 13090 Aix en Provence
Hôpital Privé de Provence 235 Allée Nicolas de Staël, 13080 Aix en Provence

Leave a reply